imagetransp

Anne Gelos Coaching

Accompagnement au changement

 
Donnez-vous les moyens d’atteindre vos objectifs !
 Dépassez-vous !
Nous facilitons votre réflexion lors de vos changements et transitions de vie.

Les derniers articles du blog

Comment gérer les critiques ?

Comment gérer les critiques ?

Même les critiques données avec de bonnes intentions, ne sont pas toujours faciles à accepter. Si elles sont argumentées, elles servent à évoluer, se remettre en question, à s’améliorer et permettent d’avancer. Reconnaître ses torts et s’en excuser permet de retrouver une bonne relation et de prendre en considération les remarques de l’interlocuteur. Apprendre de l’expérience et être plus performant. Quand elles deviennent négatives, systématiques, abusives, agressives, c’est là que le bât blesse. La critique gratuite est une tentative de prise de pouvoir, elle entraine une baisse de l’estime de soi et de la confiance en soi. Les réactions face à une critique: se justifier contre l’humiliation. démontrer que la personne a tort en réponse à l’offense. se taire de peur de déplaire. être hautain, à prendre la personne de haut. Comprendre l’intention de la personne : pure gentillesse avec une critique positive. imposition de point de vue prise de pouvoir harcèlement jugement péremptoire Réaliser si la critique injustifiée et injuste, est: un jugement par rapport à ce qui vient d’être dit ou fait. une mauvaise interprétation un ressenti Évaluer le registre de l’interlocuteur (Triangle de Karpman),: victime sauveur persécuteur Prendre du recul, rester calme, zen, au moins en surface,. Ne pas montrer vos réactions face à la personne qui essaye de vous déstabiliser. Sans réaction de votre part, il n’y aura pas de confrontation car pas de prise. Essayer de: Ne pas réagir immédiatement, analyser la situation, faire baisser la pression. Prendre de la hauteur, ne pas répondre dans le même registre. Garder son calme et rester poli, cela lui permettra de faire de même. Reformuler pour répondre sans... lire plus
Préparation à la retraite

Préparation à la retraite

Certains en rêvent, d’autres la subissent, qu’elle soit choisie ou attendue, il faut passer le cap, tourner la page de la vie professionnelle et prévoir un nouveau projet de vie. « Retraite ». Il ne faut pas croire ce que son nom indique, cela ne doit pas être un retrait du monde, mais une réjouissance (comme en Espagnol « Jubilacion ») pour une seconde vie. C’est un tournant de vie majeur, qui parfois procure une appréhension, du stress. L’objectif est d’aborder cette future retraite pour qu’elle soit la plus sereine possible pour soi et son entourage, malgré les changements et les bouleversements sur le plan financier et personnel. Elle arrive après 40 ans de travail = environ 60000 heures. L’amélioration des conditions de vie et les progrès médicaux donnent une plus grande espérance de vie, 25 ans en moyenne. Un accompagnement permet d’anticiper de nouveaux repères, lors des changements de rythme de vie et de statut social. Le coaching de préparation à la retraite aide à se projeter, à construire son projet de vie défini en fonction de son histoire.   Lors de la préparation à la retraite, le futur retraité évalue les points positifs et négatifs de: – son relationnel familial: (départ des enfants, arrivée de petits-enfants, vie avec conjoint, solitude, soutien familial, parents âgés), – son relationnel amical et social (entourage proche, perte relationnelle, isolement,  activités, deuil), – son bilan de santé (prévention, autonomie, sport, risques, complications et équilibre de vie), – son cadre de vie (logement, accessibilité, aides possible), – et ses finances (baisse des revenus, gestion de patrimoine).   Les premiers 18 mois peuvent apparaitre comme des grandes vacances, sans... lire plus
L’ empathie

L’ empathie

L’empathie est la capacité de percevoir et ressentir les sentiments et les émotions d’autrui. La faculté intuitive de se mettre à la place de quelqu’un d’autre, de comprendre ses idées et ses croyances. (Empathie cognitive lors de coaching). L’empathie n’est pas morale !   L’empathie inconsciente est le partage des émotions, sans jugement de valeurs avec une distance entre soi et l’autre. La personne empathique ne vit pas les émotions qu’elle analyse, elle ne les ressent pas elle-même. Elle peut être utilisée positivement pour le bien-être ou l’envie d’aider mais également à des fins négatives, pour nuire. En temps de guerre connaître le ressenti de l’ennemi, Prendre des décisions nuisibles pour une minorité pour le bien de la majorité, Les disputes de famille   Innée ou acquise. Innée : Des recherches sur les enfants et certains animaux ont démontré que l’empathie est innée. Elle permet de se protéger, s’entraider, d’être solidaire, d’éviter de souffrir ou de se mettre en danger, en réaction au comportement d’une autre personne ou à une situation spécifique. Les 2 groupes ont des comportements de coopération, d’entraide, des tendances à la sociabilité et à la réciprocité pour les membres du groupe auquel ils appartiennent. Il semblerait que seuls les humains, essayent d’utiliser leur capacité d’empathie à l’ensemble du monde. Acquise : L’apprentissage, l’éducation, l’expérience, l’environnement contribuent à l’empathie. C’est une pratique relationnelle qui s’apprend et se travaille pour être plus efficace. Sans empathie les personnes sont indifférentes aux souffrances, aux problèmes et difficultés des autres. Cela prédispose à la violence, à la cruauté, à la délinquance. C’est une perte d’émotions.           Dans la série... lire plus
Faire des listes

Faire des listes

Nous connaissons tous les listes pense-bêtes pour ne pas oublier la moitié des courses. Il en existe de toutes sortes qui apporte chacune leur particularité. Choisissez votre but : moins procrastiner, retrouver du bien-être, se faire plaisir, faire des changements, inventer vos buts …, chacun son choix ! Prenez le temps de vous poser avec un papier et un crayon pour faire le point.   La liste anti-procrastination Faites 2 listes :          – Dans la 1ere liste, indiquez tout ce qui doit être fait. Il est important de tout noter, d’un côté ce qui peut être fait seul et de l’autre ce qui doit être fait avec de l’aide. N’oubliez rien ! De la prise de rendez-vous chez le dentiste, au règlement des factures, en passant par l’achat du roudoudou pour le petit dernier, tout est à noter. Hiérarchisez les tâches les plus urgentes, après les avoir inscrites comme elles viennent. Evaluez ce qui peut être délégué.           – Dans la 2ème, listez toutes ces petites choses que vous adorez faire mais qui ne vous font pas avancer et qui vous prennent un temps fou ! La partie qui s’éternise puisque vous êtes en train de faire un carton sur votre console, le coup de fil impromptu de votre meilleure amie qui a une peine de cœur, vos jeux anti-stress sur votre smartphone, ou la lecture du dernier chapitre de votre livre pour connaître en fin le dénouement de l’histoire…. Faites la synthèse des 2 listes pour définir vos priorités. Classez par urgence en fonction des dates de réalisation et suivant l’importance que vous donnez à... lire plus

 Témoignages

 

« J’ai suivi un protocole de coaching avec Anne autour d’une problématique de positionnement professionnel.
Le travail réalisé au cours de ces séances m’a permis de mettre à distance ma perception et de rompre avec mes croyances dites limitantes (mes certitudes) qui jusque là avaient freiné mes capacités de progression.
J’ai appris notamment à reconsidérer mon parcours avec objectivité en étant très factuelle, à accepter de me « juger » avec bienveillance, enfin et ça n’est pas chose facile, à reconnaître mes qualités et compétences comme de vrais atouts, uniques et personnels. Bref, une reprise en main, un changement d’angle de vue qui m’a été extrêmement bénéfique sur le plan professionnel, puisque depuis je ne cesse d’évoluer dans ce domaine, mais également dans mon quotidien, puisque je sais à présent déjouer mes pensées « réflexe » et les comportements pièges qu’elles actionnent.

Le coaching, que j’avais tenté par curiosité, m’apparaît aujourd’hui comme une aide concrète et un véritable support de progression. Anne est une coach attentive, posée et chaleureuse qui a su me mettre en confiance et me redonner confiance. Je la recommande donc avec plaisir et reconnaissance. »

Sandra A. Chargée d’étude, responsable de la communication section finance dans la grande distribution.